Des agents pour la sûreté aéroportuaire

Des agents pour la sûreté aéroportuaire

Faisons d’abord la différence entre la sûreté et la sécurité aéroportuaire, deux notions souvent confondues par les usagers. Ensuite, on verra dans cet article le mode de recrutement des agents de sûreté aéroportuaire.

Quelle est la différence entre sûreté et sécurité ?

La sécurité aérienne consiste à protéger les usagers, les passagers comme les membres de l’équipage, contre les éventuels accidents dus aux erreurs ou aux défauts dans la construction et la maintenance des aéronefs. La sûreté aéroportuaire, pour sa part, est l’ensemble des moyens entrepris pour protéger les usagers contre les actes de malveillance. Il y a encore beaucoup à faire pour assurer la sûreté aéroportuaire face aux différents actes de terrorisme et de vandalisme dans les aéroports. Des agents de sûreté aéroportuaire sont alors mis sur place pour contrôler et surveiller tous les usagers des aéroports. Autrement dit, on contrôle tous les usagers, les passagers, le personnel de l’aéroport et les membres de l’équipage pour s’assurer qu’il n’y a pas de produits dangereux sur eux ou dans leurs bagages.

Comment sont recrutés les agents de sûreté aéroportuaire ?

Certes, pour assurer la sécurité de l’aéroport, il y a des caméras de surveillance, des ordinateurs performants pour vérifier l’identité des passagers, des portiques, des scanners à bagages, etc. Mais tout cela n’est rien sans les agents de sûreté aéroportuaire.
Les agents doivent suivre une formation technique sur la sûreté aéroportuaire pour maîtriser le métier. Puis, ils doivent passer l’examen de différentes autorisations d’exercer. D’abord, l’agent doit détenir une carte professionnelle délivrée par le Conseil national des activités privées de sécurité ou Cnaps. La carte doit être en rapport avec le poste visé. Ensuite, il doit avoir le titre de circulation aéroportuaire ou TCA délivré après une vérification de la filiation et des antécédents judiciaires du demandeur. C’est un badge qui lui permet de circuler dans les zones de l’aéroport. Enfin, l’agent doit obtenir le double agrément, une habilitation donnée par le procureur et le préfet pour lui permettre de procéder à l’inspection et au filtrage des personnes circulant dans l’aéroport et de leurs effets personnels. Il faut noter que la carte professionnelle et le double agrément doivent être régulièrement renouvelés, en fonction des départements.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *